Jérusalem : plusieurs blessés dans un probable attentat à la voiture bélier

le
0
Jérusalem : plusieurs blessés dans un probable attentat à la voiture bélier
Jérusalem : plusieurs blessés dans un probable attentat à la voiture bélier

Cinq personnes, dont quatre membres des forces de sécurité, ont été blessées vendredi matin dans une possible attaque terroriste à la voiture bélier dans le centre-ville de Jérusalem, a annoncé la police israélienne. Les victimes sont quatre jeunes femmes garde-frontières et policières. La cinquième personne est un cycliste de 51 ans, informent les secours.  

«Nous avons vraisemblablement affaire à une attaque à la voiture bélier, avec tentative d'attaque à l'arme blanche à proximité d'un poste de garde-frontière. Le chauffeur a foncé avec sa voiture», puis il en est sorti avec un couteau pour essayer de poignarder des personnes se trouvant aux alentours, selon une porte-parole de la police israélienne.

Le suspect a été neutralisé par des policiers qui ont ouvert le feu, le blessant sérieusement, selon la porte-parole de la police. Il serait originaire de Jérusalem-est, la partie palestinienne de la capitale israélienne. Les faits sont survenus avant 9 heures (heure française) sur l'axe du tramway séparant les deux parties de la ville, déjà théâtre de telles attaques fin 2014 dans un contexte de regain de tensions entre Israéliens et Palestiniens.

BREAKING PHOTOS: Female police officers injured in possible run-over terror attack in Jerusalem, Terrorism shot. pic.twitter.com/9vuFNFJ8Iy-- Israel News Feed (@IsraelHatzolah) 6 Mars 2015

Un garde-frontière avait été tué et neuf personnes blessées le 5 novembre quand un Palestinien avait fauché un groupe de piétons à ce même arrêt de tramway avec son véhicule. Deux semaines plus tôt, un autre Palestinien avait fait de même à quelques centaines de mètres de là, à un autre arrêt, tuant un bébé israélo-américain de trois mois et une jeune Equatorienne de 22 ans. Les deux chauffeurs avaient été abattus.

Cette nouvelle attaque est survenue en pleines vives tensions israélo-palestiniennes et alors que Jérusalem-Ouest célèbre sa fête ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant