Jérusalem n'oublie pas le cardinal Lustiger

le
0
Un mémorial «Aron Jean-Marie Lustiger» est inauguré ce mercredi en Israël, dans le monastère d'Abu Gosh, à deux pas de Jérusalem, en présence d'une importante délégation de personnalités catholiques et juives.

Grande figure du catholicisme, le cardinal Jean-Marie Lustiger, ancien archevêque de Paris, mort en 2007, était né juif en 1926. Il s'est converti au christianisme, mais n'avait jamais renié sa foi d'origine. Ainsi, expliquait-il: «Je suis né juif, j'ai reçu le nom de mon grand-père paternel, Aron. Devenu chrétien par la foi et le baptême, je suis demeuré juif comme le demeuraient les apôtres. J'ai pour saints patrons Aron le Grand Prêtre et Saint Jean l'apôtre, Sainte Marie, pleine de grâces. "Rien n'est impossible à Dieu" Luc 2»

Ce testament du cardinal Lustiger est gravé à jamais sur une stèle d'un «mémorial Aron Jean-Marie Lustiger» inauguré dans la matinée de mercredi dans les jardins du monastère bénédictin d'Abu Gosh, près de Jé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant