Jérusalem-Est et Cisjordanie : Europe et Etats-Unis haussent le ton

le
0
Jérusalem-Est et Cisjordanie : Europe et Etats-Unis haussent le ton
Jérusalem-Est et Cisjordanie : Europe et Etats-Unis haussent le ton

«La Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères est préoccupée par les récents événements survenus la semaine dernière à Jérusalem-Est et en Cisjordanie», a indiqué le cabinet de Catherine Ashton, vendredi dans un communiqué. Ces événement «ont accru la tension sur le terrain et risquent de saper les efforts en cours pour relancer le processus de paix», a mis en garde la chef de la diplomatie européenne.

Mme Ashton s'est notamment déclarée «perturbée» par les heurts qui ont eu lieu mardi sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem et la brève détention du grand mufti de Jérusalem, la plus haute autorité religieuse dans les Territoires palestiniens. «Il est essentiel que l'accès aux lieux saints de Jérusalem pour le culte pacifique de toutes les confessions soit pleinement respecté», a-t-elle déclaré.

Elle s'est également déclarée «très préoccupée» par l'approbation jeudi par les autorités israéliennes de la construction de 296 logements dans la colonie de Beit El, en Cisjordanie. «L'UE a déclaré à plusieurs reprises que les colonies sont illégales au regard du droit international et constituent un obstacle à la paix», a rappelé Mme Ashton.

La poursuite de la colonisation israélienne est «contre-productive»

La veille, ce sont les Etats-Unis, qui par la voix du porte-parole adjoint du département d'Etat, Patrick Ventrell, avaient jugé «contre-productive»la poursuite de la colonisation. Israël avait annoncé plus tôt la construction de près de 300 logements dans la colonie de Beit El, en Cisjordanie. «Comme le président (Barack Obama) l'a dit, les Israéliens doivent reconnaître qu'une activité continue de colonisation est contre-productive pour la cause de la paix" entre Israéliens et Palestiniens, a martelé Patrick Ventrell.

Aux yeux de la communauté internationale, toutes les colonies sont illégales, qu'elles aient ou non été autorisées par le gouvernement....

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant