JÉRÔME VALCKE, N° 2 DE LA FIFA, DIT N'AVOIR RIEN À SE REPROCHER

le , mis à jour à 18:37
1
Le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, a dit mercredi ne pas comprendre pourquoi il a été mis en cause dans les affaires de corruption présumée qui ébranlent l'instance internationale du football et dit n'avoir rien à se reprocher. /Photo prise le 20 janvier 2015/REUTERS/Paulo Whitaker
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le mercredi 3 juin 2015 à 18:50

    Dans un autre registre Armstrong, son vélo et ses soigneurs n'avaient rien à se reprocher... jusqu'au jour où...