Jérôme Kerviel : et maintenant ?

le
1
Dimanche 18 mai à minuit pile, Jérôme Kerviel a été interpellé par des policiers en civil à Menton, sans opposer de résistance.
Dimanche 18 mai à minuit pile, Jérôme Kerviel a été interpellé par des policiers en civil à Menton, sans opposer de résistance.

Le trader repenti vient de terminer son chemin de croix entre l'Italie et la France à la maison d'arrêt de Nice, où il restera "jusqu'à nouvel ordre". Arrêté dimanche à minuit à Menton, Jérôme Kerviel s'est vu signifier la peine de trois ans de prison ferme prononcée à son encontre par la cour d'appel du tribunal correctionnel de Paris. L'épilogue d'un long week-end médiatique au cours duquel l'ancien courtier s'est offert une tribune inespérée, martelant son innocence et dénonçant des dysfonctionnements judiciaires dans son dossier. Que va-t-il se passer maintenant pour Jérôme Kerviel ? Réponse en trois temps.Lire aussi Les dates-clés de l'affaire KervielL'incarcération de Jérôme Kerviel met-elle fin à l'affaire ? Définitivement jugé coupable au pénal, l'ancien trader compte désormais sur le procès civil pour rebondir. Il a ainsi demandé au président de la République l'immunité en faveur d'éventuels témoins dans son dossier. "Je demande à François Hollande de protéger les personnes prêtes à parler sur un dysfonctionnement majeur de l'appareil judiciaire. Ils sont prêts à parler, mais ont peur pour leur poste", a-t-il soutenu. L'ancien trader réclame également la mise en place d'une expertise indépendante sur les pertes enregistrées par la Société générale, ce que la justice lui a toujours refusé. Mais l'ancien trader s'appuie désormais sur l'arrêt de la Cour de cassation qui, en mars...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le lundi 19 mai 2014 à 19:15

    Rien à cirer !