Jérôme Cahuzac, une étoile montante sous pression

le
0
PORTRAIT - Ce redoutable débatteur s'est imposé en six mois comme l'un des poids lourds du gouvernement Ayrault. » Entre Cahuzac et l'agent du fisc, un vieux conflit

La pâle lumière d'hiver filtre à peine dans la froide salle à manger de Bercy, au septième étage de l'hôtel des ministres. Nous sommes le 23 novembre, à la table du ministre du Budget. Jérôme Cahuzac déjeune avec des journalistes. Il est détendu, drôle, en verve. «Les révélations du gouvernement, quelles sont-elles, à part Manuel Valls et moi, hein? Il n'y en a pas!» Un silence. Puis: «Enfin, Valls était déjà connu, tandis que moi, je ne l'étais pas.» En d'autres termes, la seule «révélation» du gouvernement Ayrault, c'est lui. «C'est une deuxième vie, ajoutait-il. Combien de médecins ont-ils été ministres du Budget? Je suis très heureux.»

Jérôme Cahuzac - nommé ministre délégué au Budget en mai 2012, un mois avant de fêter ses 60 ans - manque sans doute de modestie. Mais il n'a pas to...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant