Jérôme Cahuzac se décrit comme un homme traqué

le
1
Dans une interview à La Dépêche du Midi , l'ex-ministre du Budget affirme «déménager tous les deux jours pour fuir la pression». Il n'exclut pas un retour sur les bancs de l'Assemblée. Affaire Cahuzac : la banque Reyl déclare tout ignorer des 15 millions

C'est la première fois que Jérôme Cahuzac s'exprime publiquement depuis ses aveux, mardi dernier, sur ses comptes en Suisse et à Singapour. Dans une interview accordée par téléphone à un journaliste de La Dépêche du Midi, l'ex-ministre du Budget se dépeint comme un homme traqué, obligé de changer régulièrement de domicile.

Poursuivi en permanence par des photographes, il s'étonne «de la capacité de géolocalisation que certains déploient» pour suivre sa trace. «Je déménage tous les deux jours pour fuir la pression», explique-t-il, confiant aller chez des proches de sa famille en Normandie, en Bretagne ou à Gujan-Mestras sur les bords du Bassin d'Arcachon. «Je possède quand même quelques amis f...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le jeudi 11 avr 2013 à 09:37

    Pauvre châton !