Jérôme Cahuzac accuse Laurence Parisot de surenchère

le
16
JÉRÔME CAHUZAC RÉPLIQUE À LAURENCE PARISOT
JÉRÔME CAHUZAC RÉPLIQUE À LAURENCE PARISOT

PARIS (Reuters) - Le ministre du Budget a accusé mardi la présidente du Medef, la principale organisation patronale française, de faire de la "surenchère" après avoir été "totalement débordée" par sa base.

"Laurence Parisot n'a absolument pas vu venir le mouvement qu'on a appelé le mouvement des pigeons", a dit Jérôme Cahuzac sur France Inter. "Totalement débordée par la base, aujourd'hui elle tente de monter dans un train dont elle n'a vu ni le départ ni le nombre de wagons. Elle fait donc un peu de surenchère en dramatisant les choses."

"La situation est délicate. Je ne suis pas sûr que la responsable du Medef, en s'exprimant ainsi, contribue à donner de notre pays l'image qui convient", a-t-il ajouté.

Le mouvement des "pigeons" rassemble des chefs d'entreprise, en particulier des PME innovantes et des "start-up", qui ont protesté contre le projet gouvernemental de renforcement de la taxation des plus-values de cession de sociétés ou de parts de sociétés.

Ils ont en partie obtenu gain de cause, le gouvernement ayant accepté de revoir sa copie.

Laurence Parisot a bruyamment apporté son soutien aux "pigeons" et rallié autour du Medef la grande majorité des organisations patronales et associations d'entrepreneurs pour demander un abandon pur et simple de cette disposition inscrite dans le projet de budget 2013.

Elle multiplie ces jours-ci les interventions médiatiques pour décréter un "état d'alerte" face à ce qu'elle qualifiait lundi, dans une interview au Figaro, d'"avis d'ouragan" sur l'économie et les entreprises françaises.

Le ministre du Budget a également qualifié d'"alarmisme douteux" et "suspect" les mises en garde de Laurence Parisot contre des risques d'exil fiscal massif.

"Je ne dispose, à titre personnel et comme ministre du Budget, d'aucun élément factuel me permettant d'affirmer que cet exil fiscal s'accélèrerait d'une manière ou d'une autre."

Jérôme Cahuzac a défendu la décision du gouvernement de reculer sur la taxation des plus-values de cession - une décision très critiquée au sein de la majorité de gauche et à gauche du Parti socialiste.

"Il est vrai qu'un malentendu s'était fait jour entre des chefs d'entreprise créant leur entreprise, la faisant prospérer, la développant et en espérant une récompense bien humainement compréhensible lorsqu'ils la vendraient, et le gouvernement", a-t-il déclaré. "On s'est expliqué (...) Leur colère avait des accents de sincérité qu'il fallait comprendre."

"Ce n'est pas une reculade à laquelle on a pu assister mais, je le crois bien, à une avancée dans une meilleure compréhension entre les uns et les autres", a-t-il ajouté.

Le ministre du Budget a confirmé que le manque à gagner pour l'Etat serait d'environ 750 millions d'euros mais compensé par le maintien de la surtaxe exceptionnelle sur les sociétés instaurée par le gouvernement de droite précédent.

Emmanuel Jarry, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le mardi 16 oct 2012 à 12:56

    Je vais proposer à ma fédération une mise au chomage techique d'1 mois de l'ensemble des salariés de notre filière. Cela en fera réflérir plus d'1.

  • M9738651 le mardi 16 oct 2012 à 12:37

    @966Chiche , allez organise , vite prévient Bernard , Arnaud,François , jean François ...et Laurence bien sur.Tenue Chanel exigée bien sur!!

  • crcri87 le mardi 16 oct 2012 à 12:34

    Cahuzac est un bon débatteur et un analyste qui se veut lucide, dommage qu'il soit socialiste ...

  • fbordach le mardi 16 oct 2012 à 12:33

    Quand à nos amis bolcheviques non seulement il sont déconnectés de la base mais en plus ils ne parlent pas d'une même voix au sein du gouvernement!

  • fbordach le mardi 16 oct 2012 à 12:31

    Bien venue au Kolkhose! Quel spécialiste de la langue de bois et lui qu'à t'il vu arriver, il ne sait que taxer, un peu de C... ne serait pas mal pour réduire aussi les dépenses! Nous sommes bien le dernier pays communiste d'Europe !

  • miez1804 le mardi 16 oct 2012 à 12:29

    Madame Parisot est peut-etre depasser par la base, mais ce gouvernement est depassé tout court!Bouffo.n

  • Ross007 le mardi 16 oct 2012 à 12:24

    Monsieur le Ministre, bénéficiaire de plusieurs claques de son chef de gouvernement, ce n'est pas bien de passer ses nerfs sur une pauvre dame!

  • ANOSRA le mardi 16 oct 2012 à 11:39

    "Ce n'est pas une reculade, mais une avancée" ??? En voilà un qui avance à reculons...avec ça on risque de ne pas aller très loin!!!

  • ANOSRA le mardi 16 oct 2012 à 11:27

    "Je ne dispose, à titre personnel et comme ministre du Budget, d'aucun élément factuel me permettant d'affirmer que cet exil fiscal s'accélèrerait d'une manière ou d'une autre." ??? S'il ne les a pas "à titre perso", peut-être y a t-il dans son ministère qq hauts fonctionnaires mieux informés, mais motus, tout va bien !!!

  • j.petitp le mardi 16 oct 2012 à 11:23

    Sans la confiance des entrepreneurs et des investisseurs, toute politique de redressement est vouée à l'échec.La croissance est à ce prix.

Partenaires Taux