Jeroen Dijsselbloem souhaite rester à la tête de l'Eurogroupe

le
1
LE PRÉSIDENT DE L'EUROGROUPE VEUT RESTER EN POSTE
LE PRÉSIDENT DE L'EUROGROUPE VEUT RESTER EN POSTE

AMSTERDAM (Reuters) - Le ministre néerlandais des Finances, Jeroen Dijsselbloem, a dit vendredi qu'il était candidat à un deuxième mandat comme président de l'Eurogroupe.

Jeroen Dijsselbloem, dont le mandat actuel expire le 21 juillet, est généralement considéré comme le candidat favori à sa propre succession, le ministre espagnol des Finances, Luis de Guindos, étant crédité d'une faible chance.

"Je perçois suffisamment de soutien pour présenter ma candidature avec confiance", a dit Jeroen Dijsselbloem à des journalistes à l'issue d'une réunion du conseil des ministres à la Haye.

Il a fait une tournée des capitales européennes le mois dernier pour tester ses soutiens. Luis de Guindos est perçu comme son principal rival potentiel après les déclarations de la chancelière allemande Angela Merkel en août dernier sur un soutien de Berlin à une candidature du ministre espagnol.

Jeroen Dijsselbloem a toujours été un fervent avocat des politiques d'austérité prônées par l'Allemagne et Angela Merkel n'a pas pris parti récemment pour l'un ou l'autre candidat.

Dijsselbloem "a le plein soutien du gouvernement et annoncera formellement sa candidature dans une lettre à l'Eurogroupe la semaine prochaine", a dit le porte-parole du gouvernement néerlandais, Michel Reijns.

Le candidat à la présidence de l'Eurogroupe doit obtenir le soutien de la majorité au moins de ses 19 membres. Le poste a été jusqu'à présent occupé par un ministre des Finances en exercice. Les candidatures pour le mandat de deux ans et demi doivent être soumises la semaine prochaine.

(Toby Sterling, Marc Joanny pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • le_savoy le vendredi 5 juin 2015 à 15:38

    Digèleblum , ce petit soldat de "l'austérité à tout prix" et principal lèche-arrière-train de la chancelère ne mérite pas de deuxième mandat lorsque vous voyez où ont mené les politiques d'austérité dans la zone euro, à la différence des autres zones et notamment les USA et le RU !PAR CONTRE FRANCOIS BAROIN FERAIT UN EXCELLENT CANDIDAT !!!Bon week-end !