Jérémy Toulalan, The Walking Dead

le
0
Jérémy Toulalan, The Walking Dead
Jérémy Toulalan, The Walking Dead

Qu'il est compliqué, le début de saison de Jérémy Toulalan. Annoncé logiquement comme une valeur sûre à son arrivée à Bordeaux, l'ancien Lyonnais peine à tenir son rang chez les Girondins. Mais pour l'instant, pas question pour Jocelyn Gourvennec de s'en passer.

Attention, spoiler. Au début du s07e04 de The Walking Dead, Rosita se trouve face à Negan, le grand méchant de la saison en cours. Les deux personnages sont séparés par une grille recouverte d'une bâche, à travers laquelle Rosita distingue clairement la silhouette de son oppresseur. Negan, accompagné de Lucille, sa batte de baseball entourée de barbelés, ne sait pas que Rosita, équipée d'une arme à feu, lui fait face. Rosita n'a qu'à appuyer sur la gâchette, pour débarrasser la bande de Rick du tortionnaire qui a déjà éclaté le crâne de deux d'entre eux (dont le livreur de pizza super cool). Mais Rosita n'en fait rien, et laisse cette baltringue de Spencer ouvrir la grille, et faire entrer Negan. Qui naturellement, confisquera toutes les armes du camp fortifié, au cours d'un épisode interminable. Dimanche dernier au Roudourou, à la 78e minute du match entre Guingamp et Bordeaux, Jérémy Ménez se trouvait dans la même position que Rosita, un ballon posé sur le point de penalty en guise de flingue. Prêt à achever ces Bretons, qui torturaient l'arrière-garde girondine à grands coups de longs ballons depuis quelques dizaines de minutes. Mais l'ancien Milanais n'en fit rien. Et Jimmy "Negan" Briand égalisera dans le temps additionnel. Pour la sixième fois de la saison, Bordeaux ne parvient pas à s'imposer avec Jérémy Toulalan titulaire au milieu de terrain. Depuis son arrivée à Bordeaux cet été, "la Toule" n'a gagné qu'une seule rencontre en débutant dans l'entrejeu girondin. C'était face à des Lorientais à la dérive, 2-1, le 5 novembre dernier. Les quatre autres succès bordelais se sont déroulés alors qu'il était forfait, ou en défense (contre Nantes).

Rick Toulalan


L'été dernier, le mercato bordelais a été marqué par l'arrivée de deux recrues phares. Deux Jérémy bien connus du football français, voire mondial, qui posaient en Gironde des valises aux contenus bien différents. Si Ménez était présenté comme un joueur à relancer, le fameux pari sans aucune

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant