Jérémy Sidney, un délinquant converti à l'Islam radical

le
1
Agé de 33 ans, l'homme tué à Strasbourg lors de l'opération antiterroriste était connu des services de renseignement avant son implication dans l'attentat de l'épicerie casher de Sarcelles. Très déterminé, il voulait «probablement finir en martyr».

L'homme abattu samedi matin à Strasbourg dans un échange de coups de feu avec des policiers venus l'interpeller était l'auteur présumé d'un attentat à la grenade contre une épicerie juive de Sarcelles. L'empreinte ADN du suspect, identifié sous le nom de Jérémy Sidney, a été retrouvée sur la cuillère de la grenade défensive lancée le 19 septembre dans le commerce de produits casher, a indiqué le procureur de Paris, François Molins. Ce sont ces traces qui ont permis de remonter le réseau cible du coup de filet opéré ce samedi à Torcy, en Seine-et-Marne, à Cannes et à Strasbourg. Jérémy Sidney en était «l'objectif principal», a indiqué le patron de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ), Christophe Allain.

Né à Melun en 1979, l'homme était connu depuis le printemps dernier par les services de renseignement. Condamné à deux ans de prison à Grasse en 2008, dans une affaire de trafic de drogue, il a été identifié par la DCRI comme

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le dimanche 7 oct 2012 à 19:13

    Infecté par le sida de la "coallahboration", cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif.Sa survie est désormais entre les seules mains des islamo-résistants.