Jérémie Aliadière n'est pas en grève

le
0
Jérémie Aliadière n'est pas en grève
Jérémie Aliadière n'est pas en grève

« Je n'ai jamais été en grève ! » Joint par Football365, Jérémie Aliadière a tenu à rétablir la vérité suite aux articles parus ce dimanche dans la presse sportive, et notamment L'Equipe. En fin de contrat en juin 2015, l'attaquant de Lorient n'a pas disputé la rencontre amicale face à Brest samedi pour ne pas prendre de risque. « Si je ne voulais vraiment pas jouer avec cette équipe ou si je voulais aller au clash, pourquoi aurais-je repris normalement les entraînements ? En plus, je suis en forme. Si je ne joue pas, c'est qu'il y a un détail financier à régler dans mon contrat actuel et cela traîne en longueur. Je ne veux pas prendre de risque. Mon expérience et mes blessures à répétition parlent pour moi. Je n'ai pas envie de me blesser et de ne pas pouvoir répondre à la proposition d'un autre club. Je dois assurer mes arrières. J'ai connu des moments noirs dans ma carrière, le chômage et la galère. »

« Je suis lésé, mon contrat est moins bon »

La situation est finalement limpide entre les deux parties. « Pour le moment, je suis lésé, mon contrat est moins bon donc je ne joue pas tant que ce n'est pas régularisé. » En accord avec son club, et après discussions avec le président Loïc Féry et l'entraîneur Christian Gourcuff, l'ancien joueur d'Arsenal avait fait part de son envie de vivre une nouvelle expérience « si une offre intéressante venait à se présenter. » Ce à quoi Lorient ne s'oppose pas. « La semaine passée, j'ai discuté avec le président et le coach qui comprend aussi ma position, nous explique l'attaquant du FCL. Le club a compris que je ne pourrai pas refuser une offre alléchante après la belle saison que j'ai réalisée l'an passé. » Meilleur Lorientais de la saison dernière, Aliadière avait inscrit quinze buts et délivré sept passes décisives.

« Je ne cracherais jamais sur le FC Lorient »

Néanmoins, l'attaquant morbihannais veut mettre les choses au clair et répondre à ses détracteurs qui le taxent de mauvais esprit. « Mais je ne cracherais jamais sur le FC Lorient, je suis bien dans ce club et je n'oublie pas qu'ils m'ont tendu la main quand ça n'allait pas pour moi, explique-t-il encore. Je n'ai aucun problème avec toutes les composantes du club, j'attends juste que l'on règle ce dossier pour enfin jouer des matchs. J'ai des fourmis dans les jambes et j'ai hâte de reprendre la compétition. » Un nouveau rendez-vous est prévu d'ici peu pour tenter de régler ce détail salarial. Pour le moment en tout cas, Jérémie Aliadière l'avoue, il n'a pas reçu de proposition à la hauteur de ses espérances. Mais il reste encore pas mal de jours avant la fin du Mercato. D'ici là, les clubs intéressés pourraient rapidement se manifester. Il faudra au moins débourser huit millions d'euros pour le faire venir. Une somme pas forcément à la portée de tout le monde en France.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant