Jégo : «Nous serons une armée pour 2014»

le
0
INTERVIEW - L'ancien ministre, aujourd'hui vice-président de l'UDI, table sur 150.000 adhérents d'ici aux municipales. Selon lui, le parti de Borloo «est d'ores et déjà une terre d'accueil apaisée».

Ce dimanche, à Paris, Jean-Louis Borloo réunira pour la première fois, à huis clos, quelque 500 cadres de son mouvement. Au menu: l'organisation interne du parti. Vice-président de l'UDI et député maire de Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), Yves Jégo vient d'être nommé délégué général du parti, avec notamment pour mission la préparation des échéances de 2014.

LE FIGARO. - Dimanche, Henri Plagnol tentera de retrouver son siège de député avec l'investiture officielle de l'UMP et de l'UDI. Cela préfigure-t-il des listes communes pour les élections de 2014?

Yves JÉGO. - L'alliance avec l'UMP est naturelle, mais pas automatique, notamment s'il y a connivence avec l'extrême droite. Nous mettrons en place ce dimanche...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant