Jeffrey Webb avoue avoir « abusé de sa position »

le
0

L’ancien vice-président de la FIFA Jeffrey Webb a reconnu s’être enrichi personnellement grâce à sa position.

Jeffrey Webb, l’ancien président de la Confédération d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes de football (Concacaf) a enfin reconnu avoir « abusé de sa position ». Ces aveux ont été rendus publics lundi par la justice américaine. Des aveux prononcés au mois de novembre dernier quand l’ancien vice-président de la FIFA avait plaidé coupable « J’ai abusé de ma position pour obtenir des pots-de-vin pour mon propre bénéfice ». Selon l’AFP, Webb se serait enrichi entre 2012 et 2014 notamment en recevant des dessous de tables concernant la cession de droits commerciaux sur des matchs de qualification pour les Coupes du monde 2018 et 2022. Mais également pour la prochaine Copa America, qui se déroulera aux Etats-Unis au mois de juillet.

La corruption de la FIFA mise en lumière

Les Etats-Unis, d'où est parti le plus grand scandale de corruption de la FIFA. En mai 2015, un coup de filet avait été réalisé à Zurich où sept responsables de la FIFA sont accusés de corruption. Depuis, une quarantaine de personnes est accusée par la justice. Quinze ont décidé de plaider coupable et de coopérer avec la justice américaine. Dans cette affaire internationale, Sepp Blatter, ancien président de la FIFA et Michel Platini, successeur désigné, ont été suspendus à six ans de toute activité liée au football.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant