Jeff Bezos veut "tourner vers l'avenir" le Washington Post

le
0
Jeff Bezos veut "tourner vers l'avenir" le Washington Post
Jeff Bezos veut "tourner vers l'avenir" le Washington Post

Jeff Bezos, le fondateur du distributeur en ligne Amazon et propriétaire du Washington Post, a affirmé jeudi que le quotidien devait "se tourner vers l'avenir" sans toutefois perdre son âme.Le patron milliardaire d'Amazon s'exprimait lors de l'inauguration des nouveaux locaux du journal, au coeur de la capitale fédérale américaine."Je préconise vivement de se tourner vers l'avenir", a lancé Jeff Bezos, qui avait annoncé début août 2013 le rachat sur ses fonds propres du Washington Post. La transaction avait été bouclée en octobre pour 250 millions de dollars.Le "Post", une institution de la presse américaine qui était alors bousculée par des nouveaux venus comme BuzzFeed ou Politico, a depuis réalisé de gros investissements technologiques pour les moyens de sa rédaction. Ces efforts ont notamment ciblé le site internet du quotidien en particulier l'adaptation de l'offre publicitaire au profil des lecteurs. La visibilité des articles a elle été dopée par l'utilisation élargie des services d'actualités gérés par Google et Facebook. "C'est un peu risqué de laisser la nostalgie évoluer vers une idéalisation du passé", a souligné le fondateur d'Amazon, qui a en même temps insisté sur l'importance des valeurs journalistiques ancrées au Washington Post."Il est important d'admettre que vous ne souhaitez pas que tout change", a dit M. Bezos, en s'adressant à la rédaction du journal rassemblée dans son nouveau siège.Etaient également présents le secrétaire d'Etat américain John Kerry et l'ancien correspondant du Washington Post à Téhéran, Jason Rezaian, tout récemment libéré après avoir été détenu 18 mois par les autorités iraniennes.Jeff Bezos, un des hommes d'affaires les plus riches du monde avec une fortune évaluée à plus de 50 milliards de dollars, a dit par le passé vouloir faire du Washington Post un journal de référence, en concurrençant directement le New ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant