Jeb Bush a utilisé sa messagerie personnelle pour parler sécurité

le
0

WASHINGTON, 15 mars (Reuters) - Jeb Bush, potentiel candidat républicain à l'élection présidentielle de 2016 aux Etats-Unis, a envoyé des courriels à l'aide de son adresse personnelle alors qu'il était gouverneur de Floride pour évoquer des thèmes tels que les déploiements de forces de sécurité ou la protection des centrales nucléaires, rapporte samedi le Washington Post. Ces révélations interviennent alors que le camp républicain a récemment tenté de fragiliser Hillary Clinton, considérée comme la favorite à l'investiture démocrate pour l'élection de 2016, au motif qu'elle a exclusivement utilisé sa messagerie personnelle lorsqu'elle était secrétaire d'Etat, ce qui a soulevé des questions en termes de sécurité et de transparence. ID:nL5N0WC4YH Sur son adresse personnelle, jeb@jeb.org, Jeb Bush a évoqué les déplacements et la formation de la Garde nationale de Floride ainsi que sa décision de réduire le dispositif de sécurité autour des centrales nucléaires de l'Etat, rapporte le Wall Street Journal. Ses collaborateurs ont affirmé au journal qu'aucun de ces courriels ne contenait d'information sensible ou classée et que nombre des événements mentionnés avaient déjà été rendus publics dans les médias. Les démocrates avaient déjà tenté de riposter aux attaques contre Hillary Clinton en affirmant que Jeb Bush avait fait de même en tant que gouverneur de Floride, de 1999 à 2007. Jeb Bush a rendu publics plusieurs dizaines de milliers de courriels datant de cette époque mais pas ceux dont il considère qu'ils relèvent de sa vie privée. Il a démenti vendredi avoir eu recours à cette messagerie personnelle dans le but de se soustraire à la vigilance de ses concitoyens. "Nous avons respecté la loi et nous avons désormais rendu mes courriels, bien avant que les questions relatives à Mme Clinton soient soulevées, nous les avons rendus publics afin que vous puissiez les consulter", a-t-il dit. "Donc c'est totalement différent." (Julia Edwards, avec Steve Holland à Dover; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant