Jean-Yves Le Drian: la France veut acheter des drones

le
1
Jean-Yves Le Drian: la France veut acheter des drones
Jean-Yves Le Drian: la France veut acheter des drones

Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense était l'invité ce dimanche 19 mai du Grand rendez-vous Europe 1,i>Télé, Le Parisien-Aujourd'hui en France. Le ministre est revenu sur de nombreux dossiers comme la guerre au Mali, l'Europe de la Défense, les menaces sur le cyberespace ou encore sur les réductions budgétaires des armées.

La guerre au Mali:

«La guerre au Mali n'est pas terminée, mais l'après-guerre a commencé», a-t-il expliqué. «C'est un peu contradictoire en apparence, mais les interventions majeures sont terminées. Nous avons visité l'ensemble du territoire malien et nous avons commencé notre retrait. Nous allons être remplacés à partir du 1er juillet prochain par 11 000 militaires des Nations unies. Le processus politique se met par ailleurs en place, avec l'élection présidentielle le 28 juillet.» Le ministre a par ailleurs confirmé qu'un millier de soldats français sur les 3 800 resteraient présents après le départ des autres.

L'Europe de la Défense:

«Le positionnement américain se réoriente vers l'Asie pacifique, ce qui rend la responsabilité européenne beaucoup plus forte», a décrit le ministre de la Défense. «Cela renforce la nécessité d'un renforcement d'une Europe de la Défense. C'est l'une des réponses à la situation dans laquelle nous sommes, au sein de l'alliance Atlantique, mais il faut faire en sorte que l'Europe assure progressivement sa Défense. Et il y a un encouragement des États-Unis à le faire», a-t-il détaillé en ajoutant que «la France joue tout son rôle au sein de l'Otan».

«Depuis la Guinée-Bissau jusqu'à la Somalie, il y a une zone de grandes fragilités qui préoccupent les USA et l'Europe», a concédé Jean-Yves Le Drian. «Nous avons eu sur le Mali des Etats-Unis un soutien politique mais aussi pratique, sur le plan logistique et du ravitaillement, du renseignement. Ils ne se désengagent pas», a assuré le ministre.

La France et les drones...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2286010 le dimanche 19 mai 2013 à 14:00

    Jean Yves le Driant, le seul ministre dont on ne parle quasiment jamais, est également le seul à gérer efficacement son ministère, avec des décisions en rapport avec la réalité (ce n'est pas le cas de tous). Faut-il être mauvais pour interesser les journalistes ?