Jean-Vincent Placé surpris du remaniement à l'Ecologie

le
1
Jean-Vincent Placé surpris du remaniement à l'Ecologie
Jean-Vincent Placé surpris du remaniement à l'Ecologie

PARIS (Reuters) - Jean-Vincent Placé, chef de file d'Europe Ecologie-Les Verts au Sénat, s'est dit "surpris" vendredi du changement de portefeuille de Nicole Bricq, passée de l'Ecologie au Commerce extérieur jeudi à l'occasion du remaniement ministériel.

Pour le sénateur, ce changement de portefeuille est le "premier bémol" du gouvernement Ayrault, puisqu'il intervient après un revirement gouvernemental sur la question des forages au large de la Guyane.

Le gouvernement s'apprêterait en effet à donner le feu vert à Shell pour de nouvelles explorations au large de la Guyane, alors que Nicole Bricq avait annoncé la suspension de ces permis la semaine dernière.

"C'est le seul portefeuille qui a changé, c'est quand même un drôle de message", a déclaré Jean-Vincent Placé sur Europe 1. "Je suis surpris."

La socialiste Nicole Bricq "s'était très bien installée depuis un mois, elle connaît très bien les questions de l'écologie, elle était très appréciée déjà des associations et des ONG, je ne comprends pas très bien quel est le signal envoyé", a-t-il ajouté, demandant des explications au Premier ministre sur ce point.

"C'est le premier bémol que je mettrais au gouvernement Ayrault", a-t-il estimé, parlant "d'éviction".

Nicole Bricq avait annoncé la semaine dernière la suspension de l'attribution à Shell de permis de forages au large de la Guyane. Elle disait vouloir réexaminer l'ensemble des permis d'exploration d'hydrocarbures, y compris ceux déjà attribués, dans l'attente d'une refonte du code minier, qui doit débuter cet été.

Shell, qui s'était dit très étonné de cette décision la semaine dernière, ne souhaite pas commenter ce dossier avant une annonce officielle des ministères de tutelle.

La compagnie s'apprête à réaliser de nouveaux forages à 150 kilomètres environ des côtes guyanaises et à 6.000 mètres de profondeur. En Guyane, le préfet aurait obtenu le feu vert pour signer les arrêtés autorisant de nouvelles explorations dès lundi, selon une élu guyanaise.

Chine Labbé, avec Marion Douet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Georg47 le vendredi 22 juin 2012 à 11:17

    Est-ce que cela signifie que Moi-Président considère que le "Commerce extérieur" est tout juste bon à caser des amis mais pas un développement utile