Jean Vairé : "Sur penalty, je ne change jamais de côté"

le
0
Jean Vairé : "Sur penalty, je ne change jamais de côté"
Jean Vairé : "Sur penalty, je ne change jamais de côté"

La talent n'attend pas le nombre des années. Mais pour Jean Vairé, le temps qui court y contribue. Double buteur avec l'équipe 4 des Sables-d'Olonne dimanche dernier face à Aizenay, l'homme de 71 ans a créé l'événement. Entretien avec un artilleur d'expérience.

Quel est votre rôle au sein du club des Sables-d'Olonne ? Mon rôle dans le club, c'est de m'occuper de l'école de football, je suis responsable des U6 aux U13. Je donne aussi un coup de main à Alain Ferrand qui est le manager général du club, et je coordonne tout ce qui est foot à 11. Et puis plus particulièrement, je manage et entraîne l'équipe D, la 4e équipe du club, qui évolue en D4. En gros, je suis impliqué un peu de A à Z (rires).
Quelles circonstances vous ont amené à jouer cette rencontre ? Quand on a beaucoup d'absents, c'est ce qu'il se passe (rires) ! Je suis souvent sur la feuille de match, en 13e ou en 14e place. La semaine dernière, j'étais 12e, car on avait vraiment beaucoup d'absents, et normalement, je n'entre vraiment qu'en cas de besoin. Je joue déjà le vendredi en foot-loisir, mais dimanche dernier, le douzième joueur n'arrivait pas. Il s'était perdu dans Aizenay (rires) et donc finalement, je suis entré tout de suite pendant 20-25 minutes, et puis je suis re-entré pour le dernier quart d'heure.
Étiez-vous physiquement prêt à débuter le match ? Ah bah oui, de toute façon, je m'entretiens régulièrement le mercredi et le vendredi. Je suis capable de disputer une bonne mi-temps facile. Et quand il faut jouer tout le match, ce qui m'est arrivé en début de saison, l'année dernière aussi, je dose mes efforts. J'ai la chance de me connaître. Et puis j'évolue dans un contexte avec des jeunes et des moins jeunes, qui ont un état d'esprit remarquable et acceptent que je joue avec eux. C'est pas évident, car je m'attache à ne pas prendre la place d'un jeune. Mais je suis dans un environnement très agréable et très convivial, ça se passe bien.
Quel est votre poste ? Je joue au milieu, soit en défense ou même devant. En fait, là où il y a de la place. Je n'ai pas trop de poste à vrai dire. Mais ce match-là, j'étais milieu de terrain.
Et vous inscrivez donc deux buts. Oui, un coup franc et un penalty. Les coups francs, je m'entraîne toujours, j'aime bien ça. Et puis je ne conçois pas trop le rôle d'éducateur sans montrer l'exemple. C'était un coup franc sur 16,50m, un peu sur le côté, à l'intersection de...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant