Jean Todt : "La F1 reste le pinacle du sport automobile"

le
0
Pour le Président de la FIA,Jean Todt l'évolution de la Formule 1 passe par une réduction des coûts.
Pour le Président de la FIA,Jean Todt l'évolution de la Formule 1 passe par une réduction des coûts.

Samedi matin, dans le paddock de Monaco. La Fédération internationale automobile dispose d'une hospitalité située devant l'ensemble des motor-homes des écuries. Jean Todt, le patron de la FIA, enchaîne les rendez-vous. "Ici, j'essaie avant tout d'essayer d'être à l'heure, ce qui n'est pas facile", sourit-il. Pour Le Point.fr, l'ancien patron de la Scuderia Ferrari est revenu sur les particularités de ce Grand Prix et évoque ses souvenirs dans la principauté. Le GP de Monaco est considéré comme un événement à part lors de la saison de F1. Comment l'expliquez-vous ? La principauté a toujours été très engagée dans le sport automobile. Entre la F1, la Formule E, le rallye, le GP des voitures anciennes, la voiture a donné une visibilité particulière à Monaco. C'est cette accumulation d'événements qui rend le Rocher si atypique. Ici, tous les corps de métier sont représentés, c'est incroyable. Les gens viennent du monde entier : des amis me disaient qu'ils ont passé la soirée avec un investisseur chinois qui a récemment fait fortune. Vous venez depuis de nombreuses années à ce Grand Prix. Quel est votre meilleur souvenir ? Il s'agit de la victoire de Jean-Pierre Beltoise, en 1972. C'est un ami, j'étais son supporteur et je me souviens avoir dîné le soir de sa victoire à Saint-Tropez avec lui et sa famille. Dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant