Jean-Pierre Vigato, Laurent Dassault et Lucille Reyboz sont à l’honneur dans le nouveau numéro du magazine de 1855

le
0

Communiqué

Le magazine des amateurs de grands vins

Paris, mercredi 7 décembre 2010 — Communiqué de presse.

1855 annonce la sortie du nouveau numéro de son magazine dédié aux amateurs de grands vins. Le cuisinier étoilé Jean-Pierre Vigato, le grand patron Laurent Dassault et la photographe Lucille Reyboz sont à l’honneur.

Jean-Pierre Vigato, le goût du plaisir

Si Apicius est installé depuis cinq ans dans un superbe hôtel particulier à deux pas des Champs Elysées, son chef Jean-Pierre Vigato n'a pas perdu son naturel pour autant. Pour la cuisine comme pour les vins, ses maîtres mots n'ont pas changé : curiosité, simplicité, générosité.

Il confie au magazine 1855 sa vision et son expérience personnelles du monde du vin : « Il n'y a pas un jour que Dieu fait où je ne bois pas un verre de vin. Ce n'est pas un besoin, c'est une envie. Dans la cuisine comme dans les vins, j'aime qu'on me parle. Un vin, si c'est grand, c'est grand, ça s'impose. Comme une histoire d'amour : il n'y a pas besoin de tourner autour tout le temps, à un moment, il y a des évidences. »

Laurent Dassault, le vin art de vivre

Dans le classement des plus grandes fortunes de France, on trouve bon nombre de propriétaires de vignobles, de Bernard Arnault à François Pinault en passant par Martin Bouygues, Vincent Bolloré et Robert Peugeot. Mais d'autres, industriels ou hommes d'affaires, ont été tentés par cette extraordinaire aventure qui, grâce à la nature, à la terre et au travail des hommes, amène à tutoyer le sublime. Ils ont aimé changer d'air, se lancer sur des pistes nouvelles et se donner à fond dans cette expérience humaine.

Laurent Dassault le raconte au magazine de 1855 : « Le vin est pour moi un apprentissage permanent et le retour à l'humilité de la terre. J'essaye de faire évoluer le château Dassault pour aller vers l'excellence, mais la force d'une propriété, c'est la continuité, sa culture, son passé. Ceux que je rencontre là-bas ont fait du vin leur vie ; moi j'ai fait du vin un art de vivre. »

Lucille Reyboz, une sensibilité féminine en photographie

La photographe Lucille Reyboz offre aux amateurs de vins un nouveau portfolio d’images. « Izakaya » dans la langue du pays du soleil levant. Elle nous invite à Tokyo, dans le quartier de Daikanyama, dans un type de bars uniques au monde : ceux dédiés au saké, l’alcool de riz japonais. Salaryman, étudiants, artistes, la convivialité et la lumière du lieu viennent de ce mélange et de ce brassage qui abolissent distinctions et barrières sociales, et créent une pause dans ce pays si traditionnel.

Le magazine de 1855 est tiré à 50.000 exemplaires par numéro, publié au rythme de huit numéros par an et adressé aux fidèles clients de 1855.

En 1855, Napoléon III faisait classer les plus grands vins de Bordeaux. Aujourd’hui, 1855 propose aux amateurs le plus grand choix de vins au monde, avec plus de 25 000 références de vins. L’objectif de 1855 est de bâtir la première marque mondiale de luxe dans la vente de grands vins.

Contact Presse

Lucie Delaruelle

Responsable Communication, 1855

Tél. : +33 (0) 1 42 61 06 55 - Email : ldelaruelle@1855.com

Plus d’informations sur : http://www.1855.com/media/

1855 est une société cotée sur le marché Alternext d’Euronext Paris. Code ISIN FR0004168243 - Code MNEMO : AL185


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant