Jean-Pierre Raffarin se félicite de son coup d'éclat

le
0
L'ancien premier ministre a annoncé que le président de la République lui avait confirmé l'abandon de la hausse de la TVA sur les parcs d'attractions.

Il n'a rien cédé et il est en voie d'emporter son match. C'est dans une cohue qui semblait lui-même le surprendre que la sénateur de la Vienne a fait son entrée ce samedi matin au conseil national de l'UMP. Polo blanc et sourire le plus large possible, Jean-Pierre Raffarin a expliqué qu'il s'était entretenu, vendredi soir, avec le président de la République et que la «clarification» qu'il appelait de ses v½ux était en voie de se réaliser. Objet de sa colère : l'annonce d'un relèvement à 19,6% de la TVA sur les tickets d'entrée des parcs à thèmes. Mesure qui frappe surtout, selon lui, les «gens qui ne partent jamais en vacances», et qui pénalise, au passage, le Futuroscope cher à son c½ur. «Le président de la République m'a confirmé hier soir (vendredi soir, ndlr)» le retrait de cette mesure du plan de rigueur préparé, a-t-il expliqué.

En ne cachant pas son hostilité, Jean-Pierre Raffarin s'était attiré les foudres de Nicolas Sarkozy : le prü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant