Jean-Pierre Raffarin dénonce la «chasse à Sarko»

le
1
Jean-Pierre Raffarin dénonce la «chasse à Sarko»
Jean-Pierre Raffarin dénonce la «chasse à Sarko»

Les affaires Guéant, Tapie, Bettencourt... Pour l'ancien Premier ministre, une personne est visée derrière toutes ces instructions judiciaires : Nicolas Sarkozy. Jean-Pierre Raffarin a eu des mots durs ce dimanche matin au Grand Rendez-Vous Europe 1/Le Parisien/iTélé contre la justice. «Je suis triste pour la démocratie française de voir à quel point notre justice fait du spectacle. Aujourd'hui, elle a un seul premier rôle : Nicolas Sarkozy. »

L'ancien Premier ministre a enfoncé le clou : «Dans toutes ces campagnes, la cible est toujours la même : Nicolas Sarkozy.» Mais qui est derrière? «Ceux qui ont intérêt à l'affaiblissement, et du quinquennat de Nicolas Sarkozy, et de la personne de l'ancien président», a-t-il répondu sans citer de nom. «Ce que je constate c'est qu'il y a une orchestration», a-t il affirmé. Sans le dire, il soupçonne les socialistes. «Au fond, la chasse à Sarko engagée pendant son quinquennat est aujourd'hui poursuivie. Et quand j'entends Mme (la ministre Fleur) Pellerin dire qu'il y avait un système organisé, mon sentiment personnel c'est qu'il y a plutôt campagne orchestrée», a affirmé le sénateur de la Vienne.

Jean-Pierre Raffarin a alors estimé que «la justice spectacle fragilise la démocratie. La justice sereine conforte la démocratie. Elle gagnerait aujourd'hui en sobriété.»

Questionné sur la tentative de médiation de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Economie pour régler le conflit entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais, celui qui était alors Premier ministre a répondu que «bien sûr» il était au courant. Pour lui, il s'agissait alors simplement d'«éviter des frais de justice» et de rechercher un accord entre les parties pour «éventuellement stopper la procédure» judiciaire. «Donc il est clair que cela a été géré par Bercy. Depuis le début du dossier Crédit lyonnais c'est Bercy qui a géré.» En tout cas «il n'y a pas eu de décision quant à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • garaffa le dimanche 16 juin 2013 à 16:55

    Et qu'est ce qu'il fait à propos de MLP!!!La Justice serait sobre s'ils l'etaient eux même et avec plus d'honnteté vis à vis des contribuables Français! Si Mr Sarkosy à été viré c'est qu'il avait mal fait son boulot./