Jean-Pierre Jouyet veut plus de femmes à l'AMF

le
0
Alors que le collège du gendarme de la Bourse ne compte que deux femmes, le président de l'Autorité des marchés financiers (AMF), Jean-Pierre Jouyet, souhaite l'arrivée de trois nouveaux membres féminins.

Fin mai, six des seize membres du collège de l'Autorité des marchés financiers devront être renouvelés. L'occasion pour le président du gendarme de la Bourse, Jean-Pierre Jouyet, de placer les pouvoirs publics devant leurs responsabilités en matière de parité. «Nous devons être en accord avec ce que nous avons proposé, voire imposé par la loi», explique Jean-Pierre Jouyet au Figaro.

En 2016, les conseils d'administration des grandes sociétés devront compter 40 % de femmes. Au collège de l'AMF, elles sont aujourd'hui… deux. «Il en faudrait au moins cinq» aux yeux de son président, qui en appelle à ceux, à commencer par la ministre de l'Économie, qui nommeront les six futurs membres. Jean-Pierre Jouyet a même des idées des profils qui pourraient faire l'affaire, qu'elles dirigent des entreprises (Dominique Hériard-Dubreuil chez Rémy Cointreau ou Stéphane Pallez, France Télécom), gèrent des fonds (Isabelle Bouillot), soient issues du milieu académique

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant