Jean-Pierre Jouyet nommé à la Caisse des dépôts

le
0
Des députés de gauche comme de droite s'élèvent contre la nomination de l'actuel président l'Autorité des marchés financiers.

Sa nomination à la tête de la Caisse des dépôts et consignations a été plus compliquée que prévu. Mais Jean-Pierre Jouyet a obtenu mardi soir le soutien des trois cinquièmes des membres des commissions des finances de l'Assemblée comme du Sénat. Il quittera donc l'Autorité des marchés financiers. À l'Assemblée nationale, des députés de gauche comme de droite ont pourtant critiqué cette nomination. Mais pas pour les mêmes raisons. Dans les rangs du PS, c'est le parcours de cet intime de François Hollande qui passe mal.

Jean-Pierre Jouyet fut, sous le précédent quinquennat, une des personnalités de gauche recrutées par Nicolas Sarkozy au nom de la sacro-sainte ouverture. Nommé secrétaire d'État aux Affaires européennes, Jouyet avait ensuite choisi de quitter le gouvernement mais avait dû patienter jusqu'à la fin de la présidence française de l'Union européenne. Ces dix-neuf mois en Sarkozie pèsent lourd.

La semaine dernière, le député de Seine-Saint-D

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant