Jean-Pierre Jouyet milite pour une refonte de la fiscalité de l'épargne

le
0
(NEWSManagers.com) - L'épargne des ménages, essentielle au fonctionnement de l'économie, fait l'objet de toutes les attentions du législateur, en particulier sous l'angle fiscal. " Malheureusement, la politique de l'épargne actuelle n'est pas totalement à la hauteur de l'enjeu de financement de notre économie" , a estimé le 11 mai le président de l'autorité des marchés financiers (AMF), Jean-Pierre Jouyet, à l'occasion du colloque académique 2012 de l'AMF et de l'ACP (Autorité du contrôle prudentiel) consacré aux conséquences de la crise financière sur l'épargne des ménages et la commercialisation des produits financiers.

Selon le président l'AMF, deux raisons principales expliquent les insuffisances du dispositif fiscal. D'une part, " certaines incitations fiscales sont particulièrement lourdes et influencent de façon exagérée l'allocation d'actifs des ménages" . Dans ce contexte, l'avantage fiscal devient " l'alpha et l'omega de la commercialisation des produits financiers " Ni les perspectives de rendement, ni les risques surtout, ni l'objet du financement ne sont de ce fait suffisamment pris en compte au moment du choix de l'investissement" , souligne Jean-Pierre Jouyet.

D'autre part, le dispositif actuel d'incitations fiscales est extrêmement morcelé et manque parfois de cohérence. " force de vouloir traiter chaque cas particulier et avantager tel ou tel pan d'activité, de façon à chaque fois légitime, on se retrouve malheureusement avec un dispositif complexe et peu lisible, dont la contribution réelle au soutien à la croissance et à l'investissement de long terme est difficilement mesurable" , estime Jean-Pierre Jouyet qui appelle de ses voeux " la mise en cohérence de notre politique fiscale de l'épargne, afin qu'elle serve de soutien à la croissance de notre pays et au rendement servi aux épargnants" .

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant