Jean-Paul Herteman récolte les fruits de la relance de Safran

le
0
Les actionnaires réunis jeudi en AG doivent lui confier un second mandat et le nommer PDG.

Safran réunit jeudi ses actionnaires en assemblée générale (AG). À son menu, un changement de gouvernance qui vise à remplacer le conseil de surveillance et directoire par un conseil d'administration, plus resserré et profondément renouvelé. Il passe de 18 à 15 membres. Il se féminise avec l'arrivée d'Odile Desforges, directeur général adjoint de Renault en charge des ingénieries et de la qualité ainsi que d'Élisabeth Lulin, directeur général du cabinet de conseils Paradigmes. Caroline Grégoire Sainte Marie, PDG de Frans Bonhomme (BTP), devrait être nommée au poste de censeur. Le conseil accueille aussi le Franco-Américain Jean-Lou Chameau, président de l'Institut californien de technologie Caltech, et l'Italien Giovanni Bisignani, président de l'Association internationale des compagnies aériennes (Iata).

Sauf coup de théâtre, le nouveau conseil devrait nommer, dans la foulée de l'AG, Jean-Paul Herterman, actuel président du directoire et candidat à un se

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant