Jean-Noël Guérini entendu par la police dans une nouvelle affaire

le
0

Le parquet de Marseille a ouvert une enquête préliminaire sur des avantages présumés «indus» accordés à des membres du cabinet du président du conseil général des Bouches-du-Rhône.

Jean-Noël Guérini a déjà été mis en examen à trois reprises. Mais, aujourd'hui, c'est une autre affaire qui intéresse la police judiciaire à Marseille. Mardi, le président socialiste du conseil général des Bouches-du-Rhône a été de nouveau entendu par les enquêteurs. Ces derniers s'interrogent sur le paiement d'heures supplémentaires à certains collaborateurs de l'élu. Selon des sources concordantes, il s'agit d'huissiers dont certains ont par ailleurs été désignés comme «grands électeurs», en vue des élections sénatoriales de septembre pour lesquelles Jean-Noël Guérini a annoncé qu'il présenterait sa propre liste. Le parquet de Marseille a ouvert une enquête préliminaire pour «détournement de fonds publics et recel de détournement de fonds publics» dans cette nouvelle affaire. Cett...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant