Jean-Noël Guérini chez les gendarmes

le
0
Le président socialiste du conseil général des Bouches-du-Rhône devrait être à nouveau mis en examen à l'issue de sa garde à vue.

Jean-Noël Guérini, le président socialiste du conseil général des Bouches-du-Rhône, est actuellement en garde à vue chez les gendarmes qui enquêtent sur l'affaire des marchés publics présumés frauduleux. Le juge Duchaine qui instruit l'affaire avait réclamé une deuxième levée de son immunité parlementaire en octobre, demande accordée un mois plus tard. Mais des ennuis de santé de Guérini puis du juge avaient retardé le rendez-vous.

Le juge avait justifié la demande de levée de l'immunité par la «gravité de l'affaire», sa «très grande complexité» et «le caractère mafieux de l'organisation mise en place».

À l'issue de son interrogatoire par les gendarmes et les douaniers, l'élu devrait être présenté au juge Duchaine pour une mise en examen. Le juge avait indiqué lors de sa demande de levée d'immunité qu'il existait «une...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant