Jean-Noël Guérini au repos chez lui après son hospitalisation

le
0
On ne sait pas quand la garde à vue de Jean-Noël Guérini, suspendue pour l'instant, pourra reprendre. Il doit en effet subir une opération cardiaque mi avril.

Jean-Noël Guérini, le président socialiste du conseil général des Bouches-du-Rhône, qui avait été pris, en pleine garde à vue à la section de recherche de la gendarmerie de Marseille, d'un malaise et hospitalisé en fin d'après-midi mardi, vient de ressortir de l'Hôpital de La Timone. Il est rentré à son domicile pour se reposer. «Il devra observer un repos complet sous étroite surveillance médicale, afin de préparer au mieux l'intervention chirurgicale qu'il doit subir dans le courant du mois d'avril», indique le conseil général dans un communiqué, qualifiant de «très forte poussée de tension», le malaise qu'il a connu mardi.

Il était alors en train d'être interrogé depuis 9 heures du matin par les gendarmes qui enquêtent depuis 2008 sur l'affaire des marchés présumés truqués des Bouches-du-Rhône....



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant