Jean-Michel Baylet éliminé sans surprise

le
0
Il aura tout de même engrangé de la notoriété grâce à la forte exposition médiatique des débats de la primaire.

Que diable allait-il faire dans cette primaire? Candidat surprise de dernière minute, le patron des radicaux de gauche, Jean-Michel Baylet, n'avait rien à espérer, du moins en termes de résultat. De fait, et comme les sondages n'ont cessé de le lui promettre, il arrive bon dernier, autour de 1%. Lui-même s'y attendait et ne semblait d'ailleurs pas vraiment engagé dans la compétition. Au bout du compte, Jean-Michel Baylet aura surtout engrangé de la notoriété grâce à la forte exposition médiatique des débats de la primaire. De quoi exposer les idées méconnues du Parti radical de gauche, essentiellement axées sur la défense de la République et de la laïcité.

Jean-Michel Baylet se sera aussi fait remarquer pour sa position en faveur de la légalisation du cannabis. «Je suis encore là dans le droit-fil de ceux qui ont eu le courage de séparer l'Église et l'État», s'est-il justifié. Éliminé sans surprise, Jean-Michel Baylet pourra se consoler en rêvant d'une p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant