Jean-Michel Aulas : "Pourquoi je suis favorable aux quotas"

le
0
Jean-Michel Aulas est favorable aux quotas de joueurs formés en France.
Jean-Michel Aulas est favorable aux quotas de joueurs formés en France.

Le directeur général exécutif de la Ligue de football professionnel (LFP), Didier Quillot, élu en mars 2016, est arrivé avec des intentions réformatrices afin d'élargir le rayonnement sportif et économique de la Ligue 1, parmi lesquelles l'instauration de quotas de joueurs issus des centres de formation français. Et ce n'est pas le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, défenseur acharné du « made in France » dans le championnat hexagonal et pourfendeur en chef du Paris SG sous pavillon qatari, qui semble s'opposer à ce projet en bonne voie.

Le Point.fr : Quel est l'objectif de ces quotas de joueurs issus de la formation française ?

Jean-Michel Aulas : Rentabiliser l'énorme investissement du football français qui a permis d'obliger toutes ses équipes professionnelles à se doter d'un centre de formation et empêcher les clubs étrangers de puiser systématiquement dans les centres de formation français. Inciter les clubs de Ligue 1 beaucoup plus riches que les autres à préférer ces centres de formation où les joueurs sont moins chers et réguler drastiquement cette spirale inflationniste qui fait qu'il y a un football à deux vitesses en France.

Peut-on parler de mesure protectionniste ?

C'est une orientation raisonnable qui permet de juguler une inflation...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant