Jean-Michel Aulas espère convaincre Rémi Garde

le
0
Jean-Michel Aulas espère convaincre Rémi Garde
Jean-Michel Aulas espère convaincre Rémi Garde

Une large victoire face à Bastia. Dix points glanés sur les douze derniers possibles. Les coéquipiers de Maxime Gonalons prolongent le derby en maintenant la pression sur Saint-Etienne (4eme) et creusent l'écart avec Marseille (6eme), qui pointe désormais à cinq longueurs. Malgré la défaite en finale de la Coupe de la Ligue, le club du président Jean-Michel Aulas est donc en passe de s'assurer une qualification européenne. Un parcours qui valide le travail de Rémi Garde, qui a su faire au mieux avec des moyens limités et un effectif qui a été plombé par les blessures (Gourcuff, G.Fofana, Grenier et M.Lopes étaient par exemple forfait contre le Sporting).

Personne ne peut contester le fait que les Lyonnais pratiquent l'un des jeux les plus plaisants en France. Comme quoi, on peut avoir des résultats en misant essentiellement sur des éléments produits de sa formation (ils étaient sept titulaires dimanche). Même si c'est aujourd'hui trop juste pour viser le Top 3, il est normal que Jean-Michel Aulas ait envie de poursuivre l'aventure avec Rémi Garde, qui arrive en fin de contrat et qui s'est vu proposer un nouveau bail de deux ans. Et le président de l'OL ne manque pas une occasion de le faire savoir. Alors que le successeur de Claude Puel s'interroge, un nouveau rendez-vous est prévu cette semaine. « JMA » essaye bien d'assurer ses arrières en prenant des renseignements sur Jocelyn Gourvennec (Guingamp) ou encore sur Hubert Fournier (Reims). Mais la priorité absolue reste de convaincre Rémi Garde de poursuivre l'aventure. Même s'il ne doit pas s'attendre à bénéficier de davantage de moyens (le départ de Maxime Gonalons est même déjà acté)?

« Quel enthousiasme, quelle rigueur technique et tactique : Rémi a façonné une jeune équipe qui plait à la France entière et qui m'enchante », a écrit dimanche le président lyonnais sur son compte Twitter. Une nouvelle déclaration d'amour qui succède à celle faite quelques jours auparavant. « La prolongation ? Ce n'est pas acté. Chaque jour suffit sa peine. Il y a beaucoup d'intégrité dans la réflexion de Rémi qui soupèse tous les signaux de l'intérieur du club, des joueurs et des gens qui l'entourent. Il doit trouver un équilibre avec une vie personnelle extrêmement riche. C'est tout à son honneur et c'est la raison pour laquelle je lui ai dit qu'il pouvait prendre tout son temps jusqu'à la fin du championnat. On attendra sa décision qu'on espère positive et si ce n'est pas le cas, on en discutera avec lui pour voir comment il peut rester dans l'encadrement du club pour faire en sorte d'être là le jour où on en a besoin. » Mais il s'agirait du pire des scénarii. La révolution est en marche et elle doit continuer avec son meneur.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant