Jean-Marie Messier rejugé en appel

le
0
L'ancien PDG de Vivendi est rejugé pour avoir caché les dettes du groupe à ses actionnaires au début des années 2000. Alors volontiers arrogant et provocateur, il mène aujourd'hui une existence discrète pour faire oublier ses frasques.

Ce nouvel épisode de la saga Messier sera t-il le dernier? Après avoir été condamné en première instance à trois ans de prison avec sursis et 150.000 euros d'amende, l'ancien PDG de Vivendi avait fait appel de la décision du tribunal de Paris. Il est donc rejugé à partir de ce lundi pour «diffusion d'informations fausses ou trompeuses» sur la santé financière du groupe et «abus de bien social», ainsi que pour «manipulation de cours» de Bourse, chef d'accusation pour lequel il avait été relaxé lors du premier procès.

Aujourd'hui à la tête d'un cabinet de conseil à son nom, Jean-Marie Messier cherche à faire oublier les scandales. C'est à peine si le livre qu'il a publié en 2009, «Le jour où le ciel nous est tombé sur ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant