Jean-Marie Mercadal, directeur de la gestion chez Ofi AM : les fondamentaux restent corrects mais les risques montent

le
1
DR
DR

(lerevenu.com) - Depuis le point bas atteint par les indices boursiers il y a cinq ans presque jour pour jour, la progression a été spectaculaire : les actions américaines ont presque triplé, les actions européennes ont regagné 145%, soit dans les deux cas beaucoup plus que la progression des bénéfices des entreprises constatée sur la même période.

 

Une phase d'observation semble donc s'imposer d'autant qu'un certain nombre de clignotants se sont allumés ces dernières semaines : foyers de discordes géopolitiques un peu partout dans le monde émergent (qui ralentit de surcroît) : Russie/Ukraine bien sûr, mais aussi quelques tensions en mer de Chine à propos de la territorialité de quelques îles, tensions en Thaïlande, Vénézuela, Turquie, Égypte?

 

La Chine inquiète actuellement :  baisse soudaine et inattendue du Yuan, non soutien systématique des autorités aux entreprises trop endettées, créances douteuses impliquées dans le « Shadow Banking »... Au final, la question de l'ampleur du ralentis­sement chinois se pose sérieusement et les marchés doutent de l'objectif de 7% de crois­sance. Un trou d'air de la Chine serait très dommageable à l'ensemble de l'économie mondiale?

 

Sur le plan boursier, de plus en plus de stratèges s'inquiètent de la valorisation excessive de certains segments de marché, comme les valeurs des «réseaux sociaux» par exemple qui capitalisent de façon excessive leurs maigres bénéfices

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le jeudi 20 mar 2014 à 18:17

    Elle est fraiche ma salade, elle est fraiche......