Jean-Marie Le Pen, la fin de l'histoire

le
0
Jean-Marie Le Pen prépare la création d'une association intitulée le Cercle national. 
Jean-Marie Le Pen prépare la création d'une association intitulée le Cercle national. 

Dans le joli jardin fleuri, une petite centaine d'invités ondulent doucement au rythme de la musique du clarinettiste Georges Boukoff, le fils du pianiste Youri Boukoff. Soudain, le silence s'impose. L'hôte des lieux, Jean-Marie Le Pen embrasse d'un regard ses invités venus fêter son 87e anniversaire : "Merci pour votre amitié, pour votre fidélité. Cela donne du courage dans les épreuves de la vie !" À ses côtés se tient son épouse Jany. Quelques petits-enfants de Jean-Marie Le Pen sont là aussi : ils représentent leurs mères respectives puisque ni Marine ni Yann n'ont accepté l'invitation. Quant à sa fille aînée Marie-Caroline, Le Pen a rompu tout contact avec elle depuis 17 ans. Marion, la députée du Vaucluse, est en déplacement et s'est excusée. En ce 24 juin au soir, la fête bat son plein dans le jardin du nouveau refuge que Jany et Jean-Marie Le Pen louent à La-Celle-Saint-Cloud (Yvelines) depuis que leur maison de Rueil-Malmaison a brûlé. Cette année, le fondateur du Front national a organisé son anniversaire à son domicile personnel et non dans la propriété familiale des Le Pen à Montretout, dans le parc de Saint-Cloud, comme d'habitude. "Nous ne sommes pas assez toniques pour recevoir 300 personnes à Montretout. Mais je tenais à ce que Jean-Marie fête son anniversaire, car il est mélancolique. Je me suis efforcée de traiter cette mélancolie", confie au Point Jany Le Pen, la seconde épouse de Jean-Marie Le Pen. Même s'il...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant