Jean-Marie Le Pen : « Je suis toujours vivant ! »

le , mis à jour à 07:55
2
Jean-Marie Le Pen : « Je suis toujours vivant ! »
Jean-Marie Le Pen : « Je suis toujours vivant ! »

« Le cadavre se porte bien, merci ! » Un an après son exclusion du Front national, le 20 août 2015, Jean-Marie Le Pen n'a pas tourné la page. Ecarté par sa fille pour ses propos réitérés sur les chambres à gaz et le maréchal Pétain, il ne se résout décidément pas à prendre ses distances. « Je suis un homme politique toujours vivant, en pleine possession de ses moyens, assène-t-il du haut de ses 88 ans, je reste un animal combatif : chaque jour qui se lève est une aube d'Austerlitz. »

 

VIDEO. Le Pen : « C'est moi qui suis le FN, je suis chez moi au FN »

 

La démarche s'est faite un peu lourde, il demande parfois à ses interlocuteurs de répéter leurs questions, mais le vieux chef n'a rien perdu de son sens de la formule... Ni de sa volonté d'en découdre. Le 5 octobre prochain, la plainte qu'il a déposée pour contester son exclusion — « une décision illégale, infondée et injuste », martèle-t-il — sera examinée par le tribunal de grande instance de Nanterre. Avec un objectif en ligne de mire : obtenir sa réintégration au sein du parti qu'il a cofondé en 1972.

 

En attendant, il profite de ses vacances chez des amis à Grasse (Alpes-Maritimes) pour se consacrer à l'écriture de ses Mémoires — « J'en suis à la bataille d'Alger », glisse-t-il. Le Pen n'en garde pas moins un œil attentif sur Jeanne, au secours — le mouvement qu'il a fondé il y a quelques mois — mais aussi (surtout ?) sur le Front national. « Sur le fond, le FN est toujours conforme au FN de Jean-Marie Le Pen. Le discours du 1er mai de Marine Le Pen aurait pu être prononcé par moi », assure-t-il. Avant de tacler : « En revanche, à l'intérieur du parti, on remplace des militants historiques par de jeunes éphèbes frais émoulus de Sciences-po. » Il conserve une haine tenace à l'égard de Florian Philippot, le vice-président : « S'il y a bien un homme qu'on ne peut pas qualifier de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • worsbunc il y a 4 mois

    fine analyse politique m2687570la pertinence ecartée au profit de l insulte en tout cas le visionnaire jmlp vous autorise à fixer l actualité ,sans n ni insultes .

  • M2687570 il y a 4 mois

    "Je suis toujours vivant", OK, mais ca commence à sentir un peu, possible d'ouvrir la fenetre svp ?