Jean-Marie Le Pen frappé au portefeuille

le
0
Jean-Marie Le Pen frappé au portefeuille
Jean-Marie Le Pen frappé au portefeuille

Le parlement européen demande à Jean-Marie Le Pen de passer à la caisse. Très précisément, l’institution réclame 320 026,23 € au fondateur du Front national. Une somme qui correspond à la rémunération de son assistant parlementaire entre 2009 et 2014, Jean-François Jalkh. Durant cette période, ce dernier était aussi... vice-président du FN. Et c’est ce mélange des genres qui déroute l’administration européenne.

 

Jean-Marie Le Pen, comme plusieurs autres eurodéputés du parti d’extrême droite, est en effet visé depuis plus d’un an par une enquête portant sur 20 assistants parlementaires soupçonnés d’emplois fictifs à Strasbourg. La procédure avait été lancée lorsque l’institution européenne avait pris connaissance de l’organigramme du parti et des doubles casquettes de nombreux assistants parlementaires, qui exercent en parallèle des fonctions officielles au FN.

 

L’enquête n’est pas encore bouclée, mais sans attendre, le parlement s’est lancé dans l’opération remboursement. Jean-Marie Le Pen ayant refusé de payer la somme réclamée, il est tombé sous le coup d’une procédure administrative. Son salaire a été réduit de moitié (de 6 200 € nets à 3 100 €), tout comme ses indemnités journalières, tandis que ses frais généraux ont été supprimés.

 

Bruno Gollnisch pourrait aussi être visé

 

De quoi faire bondir le patriarche qui a demandé à son avocat de formuler un recours devant le tribunal de première instance de l’UE. Il ne devrait toutefois pas être un cas isolé. D’autres eurodéputés FN vont recevoir prochainement une notification les informant qu’une procédure similaire a été engagée contre eux. Bruno Gollnisch pourrait ainsi être le prochain. « S’ils font ça, je dépose une plainte pour harcèlement au pénal et devant la cour de justice européenne », assure-t-il. Et de dénoncer « une persécution politique ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant