Jean-Marie Le Pen dit souhaiter la réconciliation avec sa fille

le
0
JEAN-MARIE LE PEN DIT VOULOIR SE RÉCONCILIER AVEC SA FILLE
JEAN-MARIE LE PEN DIT VOULOIR SE RÉCONCILIER AVEC SA FILLE

PARIS (Reuters) - Jean-Marie Le Pen a déclaré mercredi qu'il souhaitait la réconciliation avec sa fille Marine, actuelle présidente du Front national, et s'en est une nouvelle fois violemment pris au vice-président du parti Florian Philippot.

"Bien sûr que si, je souhaite la réconciliation (avec Marine Le Pen NDLR), je n'ai pas de goût particulier pour la souffrance", a déclaré sur BFM TV le co-fondateur de la formation d'extrême droite, suspendu le 4 mai du parti après une série de déclarations polémiques.

"Ce n'est pas moi qui ai attaqué Marine Le Pen, c'est elle qui m'a attaqué, je me suis défendu", a-t-il ajouté.

Engagé dans une guerre ouverte avec la direction du FN, Jean-Marie Le Pen a une nouvelle fois livré une violente charge contre Florian Philippot à qui il impute la "stratégie de dédiabolisation" de la formation d'extrême droite.

"Le mouvement est en train de dérailler sous l'influence de Florian Philippot et de ses amis qui procèdent à la véritable colonisation du mouvement, à l'insu de Marine le Pen, au moins sans qu'elle soit en mesure de s'y opposer", a-t-il dit.

"Je ne condamne pas les homosexuels sur le plan individuel mais quand ils chassent en meute oui, quand ils manoeuvrent d'une certaine manière et se conduisent comme des hétérophobes comme des gens qui détestent ceux qui ne sont pas comme eux".

Concernant la formation politique qu'il entend créer afin de "rééquilibrer le mouvement", Jean-Marie Le Pen a dit s'attendre à voir affluer des "centaines si ce n'est des milliers" d'adhérents.

(Marine Pennetier, édité par Pierre Sérisier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant