Jean-Marie Le Pen croit au succès du FN dans le Nord et en PACA

le
0
    MARSEILLE, 7 décembre (Reuters) - Jean-Marie Le Pen s'est 
déclaré lundi certain de la victoire de sa fille Marine et sa 
petite-fille Marion au deuxième tour des régionales en 
Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en région Provence-Alpes-Côte 
d'Azur malgré le retrait des listes socialistes.  
    "Je les ai félicitées toutes les deux pour leurs très belles 
victoires et j'ai exprimé l'espoir et même la certitude qu'elles 
seront vainqueurs dimanche prochain", a dit le co-fondateur du 
Front national, mouvement dont il a été exclu, sur France Bleu 
Provence.  
    "Ce qui compte pour nous, c'est l'intérêt des régions et de 
la France, nos petites divergences passent derrière", a-t-il 
ajouté en évoquant le conflit qui l'oppose toujours à la 
présidente du FN, Marine Le Pen. 
    Celui qui demeure président d'honneur de la formation a 
raillé le retrait des listes socialistes en Nord-Pas-de-Calais 
et en Provence-Alpes-Côte d'Azur, où Marine et Marion Le Pen ont 
franchi la barre des 40% de voix au premier tour dimanche. 
    "Ce n'est pas un sacrifice, c'est une déroute", a-t-il dit, 
"cette déroute du Parti socialiste, ils essaient de la masquer 
derrière une magouille politique".  
    "Avec 40% des voix, on peut prendre le pouvoir", a ajouté 
Jean-Marie Le Pen. 
    Interrogée sur RTL, Marine Le Pen s'est refusée à commenter 
le soutien de son père. 
    "Je ne réponds plus à ce genre de question", a-t-elle dit, 
"Jean-Marie Le Pen n'est plus au Front national (...) je ne 
commente plus ni les propos ni les actions de Jean-Marie Le 
Pen."   
 
 (Jean-François Rosnoblet, édité par Yann Le Guernigou) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant