Jean-Marie Le Pen, coutumier des piques contre sa fille

le
0
Le chef historique de l'extrême droite en France a créé la surprise vendredi en qualifiant sa fille Marine de «petite bourgeoise» dans le Times . Mais ce n'est pas la première fois qu'il met la présidente du FN dans l'embarras, laissant transparaître les sujets de discorde.

Marine Le Pen est une «petite-bourgeoise». Ce n'est pas Jean-Luc Mélenchon qui le dit mais le père de l'intéressée. Dans le Times, l'ancien leader de l'extrême droite Jean-Marie Le Pen n'hésite pas en effet à rappeler avec une certaine condescendance la «bonne éducation» dont a bénéficié sa fille, contrairement à lui, «homme du peuple» issu d'une «famille de pêcheurs et de paysans».

Si l'ancien président du Front national a activement soutenu sa fille dans la course à la présidentielle, ce n'est cependant pas la première fois qu'il lui savonne la planche. Vit-il mal le fait que sa fille ait réalisé un meilleur score que lui à l'élection présidentielle ou s'agit-il d'une stratégie pour conserver la frange historique de l'électorat frontiste? Attaché à sa liberté de parole, Jean-Marie Le Pen a en tout cas compliqué plus d'une fois le travail de «dédiabolisation» menée par sa fille durant la campagne.

Tandis qu'elle s'emploie à éviter toute réfé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant