Jean-Marie Le Pen assigne le Front national en justice

le , mis à jour à 19:34
0

(Actualisé avec Le Pen, avocat) PARIS, 2 juin (Reuters) - Jean-Marie Le Pen a assigné le Front national en justice pour contester la suspension prononcée à son encontre le 4 mai par le bureau exécutif du parti présidée par sa fille Marine, a annoncé mardi son avocat. "Nous demandons à la justice qu'elle fasse justice", a dit Me Frédéric Joachim sur BFM TV. Le cofondateur et président d'honneur du parti d'extrême droite a assigné le FN devant le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine). L'audience aura lieu le 12 juin à 10h00 (08h00 GMT). Jean-Marie Le Pen a annoncé qu'il y assisterait en personne. La justice doit dire "au Front national qu'il faut réintroduire le président Le Pen dans les droits qui étaient les siens avant le 4 mai et que le bureau exécutif n'a pas compétence pour prononcer la déchéance, la suspension de la qualité d'adhérent", a déclaré Me Joachim. La direction du Front national a suspendu le 4 mai Jean-Marie Le Pen de sa qualité d'adhérent du parti dans l'attente d'une assemblée générale extraordinaire destinée à modifier les statuts de la formation, notamment la suppression de l'article relatif à la présidence d'honneur. "Nous demandons au tribunal de déclarer nulle la décision du bureau exécutif qui statuait paraît-il en formation disciplinaire", a précisé l'avocat de Jean-Marie Le Pen, qui parle d'une "mystification". "Ce raisonnement artificiel et pas vraiment conforme aux statuts n'échappera pas, je pense, au tribunal", a estimé Frédéric Joachim. "Les statuts, qui sont la loi fondamentale de l'association, puisque le FN est une association, doivent absolument gouverner les rapports entre ses membres", a-t-il ajouté. La guerre ouverte entre Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine fait suite à une interview du leader d'extrême droite dans l'hebdomadaire "Rivarol" dans lequel il réhabilitait, notamment, le maréchal Pétain. "Je veux récupérer ma place et mes fonctions, je veux calmer le jeu, mais dans le respect de la justice", a expliqué le père de Marine Le Pen sur RTL. (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant