Jean-Marie Le Pen accuse sa fille de "dynamiter" le FN

le , mis à jour à 11:25
2

* Jean-Marie Le Pen accuse sa fille de se soumettre au système * Il cible le numéro 2 du parti, Florian Philippot * Il n'exclut pas une candidature dissidente aux régionales (Actualisé avec Marine Le Pen) PARIS, 10 avril (Reuters) - Jean-Marie Le Pen a rejeté vendredi les appels de sa fille Marine à se retirer de la vie politique, l'accusant de "dynamiter" le Front national, et n'a pas exclu de se présenter aux élections régionales même sans l'investiture du parti. Il a reproché à la présidente du FN, qui lui a succédé en 2011, de se soumettre "au système" et a dénoncé une "manoeuvre délibérée" pour "essayer de se concilier quelque sympathie ou indulgence de la part du système". Peu de temps après, Marine Le Pen a prôné sur son compte Twitter "l'unité" et le "respect mutuel" pour apaiser la crise que traverse le parti d'extrême droite depuis mercredi. La chef de file du FN a annoncé jeudi qu'une procédure disciplinaire serait engagée lors d'un bureau exécutif contre son père, qu'elle a invité à se retirer de la vie politique en raison de ses provocations réitérées. ID:nL5N0X64AQ Le président d'honneur du mouvement, qui risque un blâme, voire une suspension ou une exclusion, a affirmé sur RTL qu'il se rendrait à cette réunion pour se "défendre et attaquer aussi". Prié de dire s'il continuait son action politique, Jean-Marie Le Pen a répliqué : "Evidemment, je suis un élu." Marine Le Pen et la plupart des cadres du parti ont prévenu qu'ils s'opposeraient lors d'une réunion prévue le 17 avril à l'investiture du patriarche de 86 ans comme tête de liste pour l'élection régionale en Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA). Jean-Marie Le Pen a répliqué qu'il défendrait sa candidature devant le bureau politique "sans trop d'illusions parce que je sais que le bureau politique a été nommé par Marine Le Pen." Prié de dire s'il pourrait se présenter sans l'investiture du parti, le député européen a répondu: "C'est à voir, c'est sur le champ des réflexions. Je ferai ce qui sera le plus utile à mon pays." Marine Le Pen et ses proches prônent une candidature en PACA de la députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen, mais une candidature dissidente de son grand-père pourrait la dissuader d'aller à l'affrontement. Aux élections européennes de 2014, la liste de Jean-Marie Le Pen dans le Sud-Est avait obtenu 28,18%, remportant cinq des treize sièges à pourvoir. La présidente du FN et les cadres du parti se sont massivement désolidarisés de Jean-Marie Le Pen, qui a accumulé les sorties polémiques et a donné un entretien à l'hebdomadaire d'extrême droite Rivarol dans lequel il règle ses comptes. "C'EST ELLE QUI SE SUICIDE" En s'opposant à son père de la sorte, Marine Le Pen compromet "bien sûr" ses chances d'être un jour présidente de la République, a estimé Jean-Marie Le Pen. "Marine Le Pen est en train de dynamiter sa propre formation", a-t-il dit. "C'est elle qui se suicide, c'est elle qui se tire une balle dans le pied. C'est du sabotage." "Je reste pantois, je ne comprends pas cette manoeuvre", a encore déclaré le fondateur du FN, reprochant au vice-président du parti, Florian Philippot, de servir un "projet extérieur". "Il y a derrière tout cela monsieur Philippot. Parce que monsieur Philippot, disait hier matin: 'la rupture est totale et définitive' alors que Madame Le Pen disait qu'il ne s'agissait que de refuser mon investiture aux régionales", a-t-il avancé. La présidente du FN, aux commandes depuis 2011, a entrepris de dédiaboliser le parti et de lui donner une image plus respectable avec l'ambition affichée de conquérir le pouvoir. Durant la campagne pour les élections départementales, le FN a vu nombre de ses candidats pointés du doigt pour des dérapages et en a exclu certains. "C'est une crise dont on se serait bien passé", a déclaré vendredi Florian Philippot, vice-président du FN, sur Radio classique et LCI. "Mais si elle permet d'assainir les choses et de rappeler des positions fortes de fond (...) alors il en sortira quelque chose. Nos sympathisants attendaient une clarification." Voir aussi: L'exclusion de Jean-Marie Le Pen comporterait des risques ID:nL5N0X61TP (Jean-Baptiste Vey, avec Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 10 avr 2015 à 11:30

    Le népotisme ou la descendance héréditaire n'ont jamais été des actions profitables.

  • frk987 le vendredi 10 avr 2015 à 11:28

    C'est fait, fallait pas la nommer....trop simple ???????