Jean-Marie Le Guen pour une autorisation "sélective" du cannabis

le
2
JEAN-MARIE LE GUEN POUR UNE AUTORISATION "SÉLECTIVE" DU CANNABIS
JEAN-MARIE LE GUEN POUR UNE AUTORISATION "SÉLECTIVE" DU CANNABIS

PARIS (Reuters) - Le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement a défendu lundi la nécessité de "mécanismes de légalisation contrôlée" du cannabis au motif que la législation française "ne fonctionne pas".

"Le prohibition du cannabis en France (...) mérite d'être discutée", a déclaré sur BFM TV Jean-Marie Le Guen, qui a précisé s'exprimer à titre personnel.

"Je pense qu'il faut peut-être aller vers des mécanismes de légalisation contrôlée mais surtout avec des politiques d'éducation et de santé publiques et de lutte très forte contre la consommation de cannabis", a-t-il plaidé.

"On doit avoir des levées d'interdiction qui seront très sélectives, d'abord pour les adultes, certainement pas pour les jeunes de moins de 21 ans, et on verra dans quelles circonstances tout à fait particulières - l'usage privé, comme l'on dit, certainement pas l'usage public", a expliqué Jean-Marie Le Guen, qui est médecin de formation.

Le secrétaire d'Etat déclare défendre "une approche sanitaire, non pas une approche morale ou juridique".

A ses yeux, le débat sur la prohibition du cannabis sera l'un des éléments de la campagne pour la présidentielle de 2017.

"Ça fait partie de la réflexion que devront avoir toutes les formations politiques, à gauche et à droite, et ceux qui sont les bigots de la prohibition me semble-t-il devront aussi expliquer pourquoi la mesure qu'ils appliquent depuis 30 ans ne marche toujours pas", a-t-il dit.

L'ancien ministre socialiste de l'Intérieur Daniel Vaillant s'était prononcé en octobre 2009 en faveur de la légalisation de la consommation de cannabis, une proposition qui avait suscité un tollé à droite.

(Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 il y a 8 mois

    C'est le projet de jean-michet baylet , le très discret ministre de la ruralité qui rentre en action et l'on croyait que ce grand fauve roupillait !

  • laurus il y a 8 mois

    Mettre la marie-jeanne comme thème de campagne pour la présidentielle, j'avoue que je ne l'avais pas envisagé. Le grand racolage a démarré, les vrais sujets attendront...