Jean-Marc Ayrault veut une décision forte de l'UE sur l'Ukraine

le
14
JEAN-MARC AYRAULT VEUT UNE DÉCISION FORTE DE L'UE SUR L'UKRAINE
JEAN-MARC AYRAULT VEUT UNE DÉCISION FORTE DE L'UE SUR L'UKRAINE

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre français a souhaité jeudi que l'Union européenne prenne une "décision forte" sur l'Ukraine pour y relancer le dialogue politique et faire cesser les violences qui ont fait près d'une trentaine de morts ces dernières 48 heures.

Les ministres des Affaires étrangères français, allemand et polonais sont à Kiev, avant une réunion dans l'après-midi à Bruxelles des chefs de la diplomatie des 28 pays de l'UE consacrée à d'éventuelles sanctions.

"J'espère qu'une décision forte de sanctions graduelles ciblées sera prise", a dit Jean-Marc Ayrault sur France Info.

"Je crois que ce qui sera privilégié par les Européens, et c'est une bonne chose, c'est de tout faire pour retrouver la voie du dialogue", a-t-il ajouté.

Il a estimé que l'UE ne pouvait pas laisser un pays comme l'Ukraine s'enliser dans la violence à ses portes et qu'il fallait "parler franchement" à la Russie, qui soutient le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch.

"Les Européens doivent parler avec les Russes", a dit Jean-Marc Ayrault. "Il faut une politique russe de l'UE, ce qui n'est pas toujours le cas."

Viktor Ianoukovitch a annoncé mercredi soir avoir conclu une "trêve" avec l'opposition ukrainienne. Mais les manifestants hostiles au président ukrainien ont repris jeudi le contrôle de la place de l'Indépendance, à Kiev, après de nouveaux affrontements avec la police anti-émeutes.

Dans l'avion qui l'amenait dans la capitale ukrainienne, Laurent Fabius a pour sa part confié à BFMTV que la trêve annoncée ne durerait sans doute pas et qu'il n'y avait pas d'autre solution que d'organiser des élections.

"L'objectif de mon voyage c'est d'arrêter d'abord les massacres, d'annoncer qu'il va y avoir des sanctions ciblées qui vont être prises à Bruxelles, qui touchent les visas et le portefeuille, et c'est de discuter des moyens politiques, pour aller aux élections", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères.

A sa descente d'avion, il a précisé à Europe 1 que ces sanctions pourraient comprendre, outre la suppression de visas, le gel des avoirs d'un certain nombre de personnes.

Il a dit qu'il allait d'abord rencontrer les dirigeants de l'opposition, puis le président ukrainien.

"Il y a un énorme travail à faire mais on se heurte à la mauvaise volonté évidente des autorités qui pour le moment ne bougent pas", a déclaré Laurent Fabius à la même radio.

"Le rôle de l'Europe, c'est faire en sorte que ces autorités bougent et acceptent vraiment le dialogue, ce qu'elles n'ont pas fait jusque maintenant", a-t-il ajouté.

Emmanuel Jarry

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 20 fév 2014 à 15:14

    Ayrault, ce magna de la cumule et retraites chapeaux ; plus de 200 000 € par an calculés à ce jour et ce n’est pas fini…et ils sont TOUS, plus ou moins aussi bien lotis, nos politicards mafieux en col blanc et mains sales, souvent tachées de sang. Sans oublier le Sénat …Quels coups de pelle à mettre dans cette taupinière nauséabonde…Quand te réveilleras-tu, Veuve Guillotin ???...(pas confondre avec Veuve Clicquot, pas du même tonneau) ))

  • fbordach le jeudi 20 fév 2014 à 12:37

    Bienvenue au Kolkhoze! Que Zayrault fasse preuve du même volontarisme avec ses ministres et après il sera crédible!

  • jfvl le jeudi 20 fév 2014 à 12:09

    les socialistes sont toujours prêts pour donner des leçons aux autres pays, jamais pour prendre des décisions courageuses à l'intérieur.

  • lorant21 le jeudi 20 fév 2014 à 11:56

    Nous, on voudrait que JM.Ayrault prenne une décision forte sur le France.. une, une seule!

  • M8951316 le jeudi 20 fév 2014 à 11:44

    c'est bien ce gouvernement et l'Europe qui attisent le feu et les manifestations en Ukraine ...que d'incompétence ... et dans quel but ... c'est tentant la main d'oeuvre à bon marché ...!!!

  • Berg690 le jeudi 20 fév 2014 à 11:17

    Comment un ministre et un président peuvent-il soutenir une émeute, eux qui ne supporte pas une manif de "jour de colère"?

  • dhote le jeudi 20 fév 2014 à 11:16

    Il ne peut pas faire régner l'ordre et la discipline au sein du gouvernement et il veut rétablir l'ordre en Ukraine!! cherchez l'erreur..

  • M8758563 le jeudi 20 fév 2014 à 10:59

    apres les jeux, Poutine va parler, ce sera une autre chanson encor

  • M8252219 le jeudi 20 fév 2014 à 10:56

    il m'avait semblé que la ,politique internationale était de la compétence du président de la république!! A se mêler de tout on n'avance à rien

  • klein44 le jeudi 20 fév 2014 à 10:31

    vas y et le russe t en fou tra plein la gueu le