Jean-Marc Ayrault sort renforcé des législatives

le
0
Nommé il y a un mois à Matignon, le chef du gouvernement, Jean-Marc Ayrault, peut désormais se flatter de disposer d'une majorité solide à l'Assemblée.

Qu'il est loin le temps où les socialistes multipliaient les critiques à l'égard de l'imperturbable Jean-Marc Ayrault. Le temps où le placide député maire de Nantes, réélu à la présidence du groupe PS de l'Assemblée nationale après la présidentielle de 2007, essuyait les remarques acides de ses collègues députés. «Il ne gêne personne», pouvait-on alors entendre. «On a reconduit Domenech», avait même lancé Philippe Martin, deuxième vice-président du groupe PS, soutien de la candidature d'Arnaud Montebourg.

Nommé il y a un mois à Matignon, le chef du gouvernement peut désormais se flatter de disposer d'une majorité solide à l'Assemblée. Lui qui a été réélu dès le premier tour à Nantes, qui a fait campagne - souvent au côté de la première secrétaire du PS Martine Aubry - en choisissant de se rendre dans les circonscriptions les plus difficiles pour la gauche, sort plus légitime du scrutin de dimanche. Le PS détient (avec les radicaux de gauche et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant