Jean-Marc Ayrault sépare "vie privée" et "fonction publique"

le
2
JEAN-MARC AYRAULT DEMANDE DE NE PAS CONFONDRE "VIE PRIVÉE" ET "FONCTION PUBLIQUE"
JEAN-MARC AYRAULT DEMANDE DE NE PAS CONFONDRE "VIE PRIVÉE" ET "FONCTION PUBLIQUE"

PARIS (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a répondu mardi aux interrogations de la droite concernant la sécurité du président après les révélations sur sa vie sentimentale en demandant de ne pas confondre "vie privée" et "exercice de la fonction publique".

François Hollande devrait s'expliquer dans l'après-midi lors d'une conférence de presse à l'Elysée sur sa relation présumée avec l'actrice Julie Gayet, révélée la semaine dernière par le magazine Closer.

"Il faut cesser de confondre vie privée et exercice de la fonction publique, et c'est ce que vous venez, hélas, de faire", a répondu Jean-Marc Ayrault au président du groupe UMP de l'Assemblée nationale, Christian Jacob, lors des questions d'actualité.

"Vous prétendez défendre la fonction de chef de l'Etat et vous ne faites rien d'autre que d'essayer de l'abîmer", a poursuivi le Premier ministre.

"Pouvez-vous trouver une fois où le président de la République a opéré une quelconque confusion entre sa vie privée et ses fonctions ? (...) Cela ne s'est jamais produit", a-t-il ajouté.

Christian Jacob avait estimé auparavant que c'était au président "seul de s'expliquer face aux Français, et de nous dire quelle suite il entend donner à cette affaire, en particulier s'agissant du rôle officiel de sa compagne".

La compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, est hospitalisée depuis vendredi.

Le patron des députés UMP s'est inquiété en outre de la protection du chef de l'Etat qui ne saurait selon lui relever de l'"amateurisme".

"Comment est-il possible que le président de la République soit suivi pendant plusieurs semaines dans ce qui s'apparente à une véritable filature sans que personne dans les services de protection des hautes personnalités ne s'aperçoive de rien? C'est une défaillance", a-t-il dit.

"Est-il possible que le président de la République décide lui-même de son niveau de sécurité et de protection ?", a poursuivi Christian Jacob, pour qui François Hollande "doit prendre conscience du niveau de responsabilité qu'il exerce et (...) qu'il incarne l'image de la France aux yeux du monde".

Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mipolod le mardi 14 jan 2014 à 16:34

    Moi je séparerait bien volontiers zayrault de la vie publique !

  • fgino le mardi 14 jan 2014 à 16:21

    le gang des fines braguettes !!!il se repassent les nanas .... avec leurs appréciations !!