Jean-Marc Ayrault reconnaît quelques erreurs

le
7
JEAN-MARC AYRAULT RECONNAÎT QUELQUES ERREURS
JEAN-MARC AYRAULT RECONNAÎT QUELQUES ERREURS

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre français, en butte à de nombreuses critiques sur sa manière de gouverner, à une forte chute de popularité et confronté à des couacs à répétition au sein de son gouvernement, a reconnu mardi sur Europe 1 "quelques erreurs".

"Il y a quelques erreurs, c'est vrai, et il faut les reprendre", a dit Jean-Marc Ayrault qui a imputé ses difficultés du moment à la situation économique et sociale de la France.

"Je crois que c'est la situation la plus difficile qu'un gouvernement ait connue depuis le début de la Ve République, parce que le grand chantier du redressement exige beaucoup de travail, beaucoup d'énergie", a-t-il fait valoir.

"Le gouvernement est au travail, donc la moindre bavure (...) se voit, parce que les Français veulent voir tous les ministres au travail, concentrés sur l'action de leur ministère et pas autre chose", a-t-il ajouté.

Il a notamment confirmé avoir rappelé à l'ordre le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, dont les propos de dimanche en faveur d'un débat sur la dépénalisation du cannabis ont provoqué une polémique.

"Le message a été bien compris, il est passé", a dit le Premier ministre, qui a précisé que Vincent Peillon l'avait appelé lundi matin pour reconnaître son erreur. "Maintenant, les choses sont en ordre."

Emmanuel Jarry, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le mardi 16 oct 2012 à 10:08

    "Je crois que c'est la situation la plus difficile qu'un gouvernement ait connue depuis le début de la Ve République." C'est la même situation que connaissait le gouvernement précédent mais que le PS et l'ensemble de la gauche niaient.

  • knbskin le mardi 16 oct 2012 à 09:45

    Un prof d'Allemand, bordo, c'est un "planqué parmi les planqués" : classes peu nombreuses, faible niveau des élèves, et donc copies très très "légères" et peu nombreuses. C'est d'ailleurs pour cela qu'il a pu militer très tôt en politique !

  • ANOSRA le mardi 16 oct 2012 à 09:44

    Ces 2 profs ne savent même pas faire la différence entre une erreur et une faute!

  • bordo le mardi 16 oct 2012 à 09:34

    ANOSRA, si les hommes politiques ne peuvent même plus dire n'importe quoi et faire n'importe quoi, cela ôte du charme au job...

  • ANOSRA le mardi 16 oct 2012 à 09:33

    Il n'est pas crédible même lorsqu'il reconnait des erreurs! Qu'il reconnaisse d'abord son mensonge sur son affirmation que 9 Français sur 10 ne seront pas concernés par les hausses d'impôts et il fera un progrès!

  • bordo le mardi 16 oct 2012 à 09:33

    Je me demande comment devait être la discipline dans sa classe d'allemand ....

  • crcri87 le mardi 16 oct 2012 à 09:11

    Il ne connait pas son Histoire de France : Pinay et Rueff en 1958 c'était bien la Vème ?Décidément ce type est très nul.