Jean-Marc Ayrault : la pause fiscale «sera effective en 2015»

le
6
Jean-Marc Ayrault : la pause fiscale «sera effective en 2015»
Jean-Marc Ayrault : la pause fiscale «sera effective en 2015»

Après François Hollande dimanche soir sur TF1, c'est au tour de Jean-Marc Ayrault de tenter d'apaiser le «ras-le-bol» fiscal ambiant. Ce mardi, le Premier ministre a promis une pause fiscale qui «sera effective en 2015», reconnaissant un simple «ralentissement» en 2014, dans une interview sur le site de «Métro».

Pour 2014, «il s'agit en effet d'un ralentissement, pour aller à une pause fiscale qui sera effective en 2015», a expliqué le chef du gouvernement, auquel on faisait remarquer qu'il y aurait, l'année prochaine pour les ménages, une augmentation de la TVA, mais aussi de la cotisation des retraites, ainsi qu'une baisse du quotient familial.

Mercredi, à l'issue du conseil des ministres, la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a néanmoins tenu à préciser que la pause fiscale promise par François Hollande commencerait «bel et bien» dès 2014. «Concrètement, nous commençons bel et bien dès l'année 2014 la pause fiscale qui se confirmera en 2015.» «Il n'y a aucun coin" entre le président Hollande et son Premier ministre», a insisté NVB.

Des «efforts d'économies sans précédent»

«Nous demandons un effort aux Français, notamment mais pas seulement, j'en ai conscience, à ceux qui ont des revenus plus élevés. Mais ceci nous le faisons pour préserver notre modèle de solidarité» admettait Jean-Marc Ayrault, alors que l'opposition a une nouvelle fois tonné contre «le matraquage fiscal», ce mardi, lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. «Quand vous demandez des efforts aux Français, il faut bien leur expliquer pourquoi : ce n'est pas par facilité pour boucher les trous d'un budget, mais pour mettre ces nouvelles recettes au service d'un objectif», s'est défendu le Premier ministre, jurant que «des efforts d'économies sans précédent» ont été réalisés par ailleurs.

Interrogé sur les gestes que pourrait faire le gouvernement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote le mercredi 18 sept 2013 à 14:43

    La Becasse-kacem ramène sa science elle gagnerait se taire.

  • M8252219 le mercredi 18 sept 2013 à 14:09

    Il veut être calife à la place du calife ?

  • M4960905 le mercredi 18 sept 2013 à 13:58

    Qu'en sait-il? Il ne sera peut-être plus là dans six mois

  • M2280901 le mercredi 18 sept 2013 à 13:27

    ou plus tard encore ...

  • janaliz le mardi 17 sept 2013 à 23:27

    Donc Pingouin est un gros menteur !

  • gjack le mardi 17 sept 2013 à 22:17

    pourtant pas de chêne dans la cour de Matignon, par contre on y trouve pleins de glands