Jean-Marc Ayrault condamne l'assassinat d'un élu corse

le
4
LE PRÉSIDENT DU PARC NATUREL RÉGIONAL DE CORSE ABATTU
LE PRÉSIDENT DU PARC NATUREL RÉGIONAL DE CORSE ABATTU

AJACCIO (Reuters) - Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, a "fermement condamné" jeudi l'assassinat du maire de Letia et président du parc naturel régional de Corse, abattu par un ou plusieurs tireurs sur la route de l'aéroport d'Ajaccio.

Jean-Luc Chiappini, atteint d'au moins une balle dans la tête selon une source policière, est la dixième victime d'un homicide depuis le début de l'année dans l'île.

"Ce crime commis à l'encontre d'un élu de la République vient endeuiller encore une fois la Corse et ses habitants. Jean-Marc Ayrault condamne fermement cet acte", peut-on lire dans un communiqué de Matignon.

Le chef du gouvernement a demandé à la ministre de la Justice, Christiane Taubira, et au ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, "de mobiliser tous les moyens pour interpeller les auteurs et les déférer devant la justice", ajoute-t-on, rappelant les mesures engagées en octobre dernier pour lutter contre la violence chronique dans l'île.

Roger Nicoli et Elizabeth Pineau à Paris, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patr.fav le jeudi 25 avr 2013 à 18:48

    et nous faire chier avec son ayraultport!!!

  • patr.fav le jeudi 25 avr 2013 à 18:34

    a part çà il sait rien faire !!!!!!!!!!!!!!!!!

  • M7361806 le jeudi 25 avr 2013 à 18:08

    Ah bon ! Il doit aussi etre contre la maladie !

  • M3032020 le jeudi 25 avr 2013 à 14:56

    Un parc naturel... ça veut dire interdire la construction de quoi que ce soit. Evidemment, ça ne favorise pas les affaires...